Isolation thermique : opter pour le calorifuge industriel

Les économies d’énergie sont un problème majeur à tous les niveaux de l’industrie, ainsi que dans chaque foyer, surtout compte tenu des enjeux de la transition énergétique. Chaque individu et chaque organisation doivent contribuer à la préservation de l’environnement. Pour économiser l’énergie et améliorer leur gestion financière, les chefs d’entreprise font appel au procédé d’isolation thermique par calorifuge industriel pour protéger leurs installations industrielles. C’est quoi un calorifuge industriel ? Comment on l’installe et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce qu’on entend par calorifuge industriel ?

Isoler thermiquement les installations industrielles où des pertes de chaleur ou des pertes de froid sont envisageables et utiliser un isolant approprié pour réduire ces pertes et ainsi économiser de l’énergie, voilà ce qu’implique le calorifuge industriel. Ce type d’isolation thermique est appelé calorifugeage industriel. Les tuyaux, les réservoirs et les tubes, qui peuvent être remplis d’air, d’eau ou d’autres fluides, constituent la majorité des systèmes concernés. Par conséquent, l’isolation sera choisie de manière appropriée. Il convient également de noter que les travaux de rénovation énergétique, tels que la pose d’une isolation, peuvent donner lieu à diverses options de financement, notamment la prime énergie, connue aussi sous le terme coup de pouce pour les économies d’énergie, parmi les avantages du calorifuge industriel.

Comment procède-t-on au calorifugeage industriel ?

En pratique, l’opération du calorifuge industriel commencera par l’application d’une couche de matériau isolant sur l’installation en question. Cette première couche sera recouverte dans un second temps afin de renforcer la protection contre les perturbations extérieures. Par ailleurs, il existe de nombreux types de matériaux isolants. L’isolation thermique est généralement installée dans le secteur industriel à l’aide d’une enveloppe de laine minérale composée de fibres de roche. Les laines de verre ou de céramique sont également couramment utilisées. En raison de leur énorme capacité d’isolation et de leur remarquable résistance aux températures extrêmement élevées, ces isolants sont exceptionnellement efficaces pour retenir la chaleur. Les mousses organiques, quant à elles, sont utilisées dans les installations industrielles de refroidissement telles que les unités de réfrigération. Ces dernières sont particulièrement utiles pour réduire les pertes de chaleur tout au long du cycle de refroidissement. Le calorifugeur peut également utiliser des manchons, des rivets et des coudes particuliers durant l’opération. Tout dépend de la nature et des qualités de l’équipement en question. Après cette opération, les isolateurs sont généralement recouverts d’une feuille d’Isoxal (ou d’acier inoxydable), de papier d’aluminium ou de PVC. Il est à noter que dans les zones à forte agression, il est recommandé de recouvrir les isolateurs d’une feuille d’acier inoxydable.

Quels sont les avantages de procéder au calorifugeage industriel ?

Avant tout, l’isolation thermique par opération de calorifugeage est rentable à long terme. Tout d’abord, elle permet de réaliser des économies d’énergie, ce qui a un impact sur les dépenses de chauffage. Ensuite, il y a le fait qu’elle n’est pas particulièrement onéreuse. Le calorifuge industriel assure la protection contre les intempéries de diverses infrastructures extérieures. La chaleur est retenue par l’eau chaude qui circule dans les tuyaux et les conduits. L’isolation industrielle améliore l’efficacité des systèmes de chauffage en plus d’offrir une protection. En effet, suite à l’isolation, les fluides semblent arriver plus rapidement dans les appareils de destination. L’isolation est maintenant employée dans une variété de secteurs, y compris les industries, le tertiaire et la construction. En effet, toutes les parties sont conscientes que la réduction des pertes de chaleur dans les canalisations, les installations industrielles et autres équipements du secteur tertiaire peut entraîner d’importantes économies d’énergie. Par ailleurs, des incitations dédiées aux travaux d’isolation dans les secteurs industriels et tertiaires sont prévues dans le cadre de la transition énergétique.

Comment choisir votre matériel de transbordement ?
Couteaux industriels : contacter un fournisseur spécialisé en ligne