Découpe à jet d’eau : guide pratique

découpe a jet d'eau

Le processus de coupe à jet d’eau permet de trancher une grande variété de matériaux. C’est un procédé de coupe à froid polyvalent, donc il est sollicité par les industries pointues. Le fait d’utiliser une découpeuse à jet d’eau n’engendre aucune charge thermique sur le matériau. L’article donnera plus de détails pour comprendre le fonctionnement de cette machine innovante.

Principe d’une découpe à jet d’eau

La découpe au jet d’eau est une technique pour sectionner les pièces à l’aide d’un jet d’eau hyperbare. La découpeuse à jet d’eau est ainsi une machine de type industriel permettant un tranchage avec une très bonne précision. Pour mieux vous renseigner sur son fonctionnement, consultez cette page. Cette technique de découpe innovante est utilisée par tous les professionnels qui façonnent les matériaux (chaudronniers, mécaniciens intégrateurs, etc.).

À l’instar des autres méthodes de découpe, celle à jet d’eau est plus économique et plus rapide. En plus d’être performant, la découpe jet d’eau est surtout écologique. Son utilisation n’engendre aucune émission de gaz, de vapeur ou de fumée. L’effet sonore est ajustable si l’utilisateur enfonce la coupe. Généralement le bruit produit par la machine est de 90 décibels.

Les types de découpeuses à jet d’eau

Il existe deux types de machines permettant de réaliser une découpe jet d’eau. Il est conseillé de choisir en fonction des matériaux à découper.

Découpeuse à jet d’eau pure

Elle permet de trancher les matériaux tendres comme les tissus, les cuirs, la silicone, le PVC ou le plastique. Elle est plus sécuritaire pour les industries agroalimentaires et textiles. L’eau pure supprime le risque de contamination des aliments ou des produits textiles par les corps chimiques. Elle est aussi polyvalente en permettant de découper les matériaux, quelles que soient leurs épaisseurs et leurs formes.

Découpeuse à jet d’eau abrasif

Le principe de fonctionnement reste le même, mais l’eau est additionnée d’une particule poudreuse. Parmi les abrasifs existants, les plus utilisés sont le sable de grenat, le corindon et le silicate. L’objectif est d’optimiser la performance de découpe, car les abrasifs agissent comme des couteaux plus aiguisés. En effet, la découpeuse à jet d’eau abrasif permet le façonnage des matériaux plus résistants. C’est le cas du titane, du béton, de la céramique, de l’acier trempé, et la liste n’est pas exhaustive.

Fonctionnement d’une découpeuse à jet d’eau

Le principe de fonctionnement est simple. Un jet d’eau fin s’abat sur la surface d’une pièce avec une grande vitesse. C’est la pression émanée du jet qui permet de sectionner la pièce afin d’obtenir la forme souhaitée. Mais pour comprendre l’intégralité du fonctionnement, il faut d’abord connaître tous les composants.

Le composant de base est la table de découpe. Elle sert à placer le matériau à découper. L’ensemble du processus de découpe s’y déroule. Dans sa forme standard, elle a une dimension de 3000×2000 millimètres. Tout de même, il est conseillé d’adapter la taille de la machine à celle du matériau à découper. Une table de 1000×1000 mm est suffisante pour couper des petits matériaux. En revanche, une dimension de 6000×2000 mm est nécessaire pour les plus grandes pièces.

Puis, le cœur du système est la pompe haute pression. Plus elle est performante, plus le jet génère une forte pression. Afin de réaliser une coupe précise, il faut que la pompe arrive à fournir une pression de 1000 à 6 000 bars. Puis, le diamètre et la vitesse du jet d’eau sont conditionnés par la buse. Cette dernière dispose d’un diamètre de 0,1 à 0, 5 millimètres. Grâce à ces mesures, le jet d’eau sortant est très fin et très puissant.

Le troisième composant s’agit de la canalisation haute pression. Elle sert à relier la pompe haute pression à la table de découpe. Pour conserver les charges, il faut que le tuyau haute pression soit le plus court possible. Il n’y a aucun souci à faire sur sa résistance, car elle est faite d’acier spécial avec un diamètre de 3/8. Sa paroi est ainsi épaisse et elle résiste à de hautes pressions. La canalisation est pliable, et elle peut accueillir des raccords si l’ajustement de sa longueur est nécessaire.

Enfin, il y a la tête de coupe qui déverse l’eau sur la surface à couper. Elle est de nature inclinable.

À l’intérieur, la découpeuse est pourvue d’un conteneur d’eau ou d’abrasif. Elle est également équipée d’une commande numérique afin de régler le découpage.

Entretien d’une découpeuse à jet d’eau

La maintenance est primordiale afin de préserver et de sécuriser la découpe au jet d’eau.

Les travaux de maintenance consistent à détecter des fuites générées par la forte pression. Il est crucial de changer les joints de la pompe assez régulièrement. D’ailleurs, il est déconseillé d’installer des raccords sauf en cas de nécessité majeure. Cela, car leurs présences suffisent à engendrer des fuites dans tout le système.

Il est également recommandé de signer un contrat de maintenance avec le fournisseur initial. Ainsi, vous bénéficierez d’un dépannage si c’est nécessaire. N’hésitez pas à faire appel à un technicien pour diagnostiquer votre machine. C’est plus sécuritaire pour l’utilisateur et pour l’engin.

 

 

Tecmatel : spécialiste de la transformation d’adhésifs industriels
Fabricant de portes : trouver le plus fiable