Industrie 4.0 : la 4e révolution industrielle

L’industrie 4.0 permet aux sociétés de faire face à la nouvelle révolution industrielle.

Industries lourdes ou emballage industriel, cette 4e révolution industrielle concerne tout ce qui touche à l’industrie et impose de nouvelles manières de produire et de nouveaux défis. L’usine du futur a pour objectif l’automatisation intelligente et l’intégration des technologies innovantes à la chaîne de valeur de la compagnie.

Secteurs d’activités industriels

Secteur primaire
Industries extractives

Le secteur primaire regroupe les activités relatives à l’exploitation de ressources naturelles et produisent des matières premières non transformées.

Secteur secondaire
Industries manufacturières

Une industrie manufacturière représente les industries de transformation des biens, installation, réparation d’équipements industriels et sous-traitance.

Secteur tertiaire
Industrie des services

Le secteur tertiaire inclut diverses activités comme le commerce, administration, les transports, services aux entreprises, aux particuliers, l’action sociale, l’éducation…

Transformation digitale dans l’industrie

Fusionner le virtuel au réel

Réalité augmentée

L’avènement des Smartphones, tablettes, écrans et appareils photos modernes ont tous favorisé le développement d’applications mobiles et pertinentes en matière de réalité augmentée (RA).

Exploitation du Big Data

Big data industriel

Le Big Data représente l’afflux d’information provenant de plusieurs sources interconnectées par Internet. L’industrie 4.0 s’intéresse sur les différentes manières d’exploiter cette évolution technologique.

Les systèmes cyber-physiques

Infos numériques

Les systèmes cyber-physiques sont des mesures importantes dans l’industrie du Futur. Cette technologie fournit des renseignements sur l’état et la qualité de l’entreprise. Elle fait partie de la base de l’industrie 4.0.

Les industries dans le monde

L’énergie, de nouvelles ressources

Le textile-habillement se mondialise

L’automobile, une évolution prometteuse

L’agroalimentaire, un secteur innovant

L’aéronautique se porte toujours bien

La chimie, une grande concurrence

Industries et usines : une organisation dynamique

Les changements majeurs de l’évolution technologique ne sont pas focalisés sur l’automatisation des tâches, mais les mises en réseau des machines et les relations machines/hommes.

Le management industriel développe ses performances sur 3 axes, à savoir : la performance globale, l’apprentissage organisationnel ainsi que le Lean rattaché au développement des produits innovants. Le responsable logistique dirige une équipe, gère le budget.

De nos jours, la maintenance industrielle s’affiche comme un acteur majeur de l’optimisation de la qualité de la gestion de production industrielle. Dans une société, on distingue 2 types d’actions : maintenance corrective et préventive.

Le contrôle qualité des produits permet de déterminer si les produits vendus par la société respectent les exigences du marché, la législation, la demande des consommateurs et le cahier des charges de la société.

Les procédés industriels sont essentiels à une industrie lourde comme une usine de fabrication de voiture ou spécialisée dans la synthèse de l’essence. Ce procédé vise à obtenir beaucoup de produits qui normalement devraient être difficiles ou coûteux à réaliser.